Union sacrée : Steve Mbikayi y va en boudant Bahati Lukwebo!

Steve Mbikayi Mabuluki dit aller à l’Union sacrée au nom de son parti politique, le Parti Travailliste (PT), et fustige l’attitude de l’informateur Bahati qui veut qu’il lui fasse allégeance. Pour rien au monde, Mbikayi refuse de s’humilier devant Modeste Bahati.  Il l’a dit dans une émission sur TOP Congo, mardi 12 janvier 2021. « Je ne suis plus de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) dans la mesure où il y a eu une divergence fondamentale entre nous autres avec la façon de faire de l’Honorable Bahati. Nous sommes allés à l’Union sacrée en tant que parti autonome, en tant que PT », a-t-il indiqué. M. Mbikayi rappelle que Modeste Bahati avait par le passé déclaré que son parti politique et trois autres étaient exclus de l’AFDC-A.  « J’engage le PT, je n’engage pas l’AFDC-A », a-t-il souligné en affirmant que: « Comme il y a divergence, on ne peut pas marcher ensemble. À moins qu’un jour on arrive à se mettre d’accord. À voir le comportement de notre ami Bahati, c’est compliqué ».

Toutefois, Steve Mbikayi dit concéder, si le sénateur Bahati continue à dire que le PT est exclu. Indiquant que son parti s’engage à soutenir la vision du chef de l’Etat, Mbikayi Mabuluki, rebelote, soutient qu’il y a divergence d’approches. « L’AFDC-A est une et indivisible. Il y a des tendances. Il y a une tendance qui est FCC, il y a une tendance qui était partie avec l’Honorable Bahati et cette confusion-là ne me plait pas. Pour couper court, je dis que j’engage le PT », a-t-il martelé.

Le refus de faire allégeance

Steve Mbikayi reconnait avoir été en contact avec l’informateur, mais, la rencontre n’a pas été cordiale. « Comme AFDC-A, on a eu une rencontre initiée par un ami commun. Ce qui est grave est que quand on se rencontre avec l’Honorable Bahati, regarde ce qu’il fait, il me tend un papier pour que je lui signe allégeance comme quoi je reconnais comme autorité morale Bahati Lukwebo, mais ça ce n’est pas me connaitre, ça c’est impossible », a-t-il rapporté.

D’après les députés de l’AFDC-A, a-t-il poursuivi,  ils doivent signer des documents comme quoi « je rentre et je reconnais Bahati comme autorité morale ». « Ça c’est manquer du respect aux députés et beaucoup l’on fait. Je ne l’ai pas fait parce que j’ai de la personnalité. Pourquoi ils doivent faire allégeance à Bahati ? », s’est-t-il interrogé.  « On ne me tire jamais par le nez », a-t-il argué.

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com